Rencontre Avec Gianni Coppa

Rencontre Avec Gianni Coppa

Rencontre avec Gianni Coppa, coiffeur coloriste qui nous fait découvrir son univers dans son salon R FACTORY au cœur du XVe arrondissement de Paris. 
R Factory c’est un véritable petit cocon Eco-responsable, totalement décoré par Gianni
« him self » où chaque client reçoit des conseils et soins personnalisés.

Bonjour Gianni, raconte-nous un peu ton parcours et comment tu as commencé la coiffure ? 

La coiffure est vraiment venue à moi par hasard, je faisais un bac pro dans la chimie et j’adorais vraiment ce que je faisais mais il me manquait le contact avec les gens .
Une connaissance me parle de la coiffure, domaine où il y aurait en même temps la chimie et le contact avec les gens .
J’ai très vite trouvé une école et un premier salon pour travailler et en 2 mois c’est devenu une révélation, une véritable passion et j’ai ouvert mon salon il y a maintenant 9 ans
.

La chimie et la coiffure sont 2 univers a priori différents, est-ce que la maîtrise de la chimie est un vrai atout dans ta pratique de la coiffure au quotidien ? 

Oui, parce que du coup ça me permet de comprendre la posologie des produits et les compositions en coloration et surtout comprendre pourquoi cela fonctionne ou pas .
Savoir ce que c’est qu’un acide aminé ou encore l’intérêt du sans ammoniaque par exemple et pouvoir jauger et proposer quelque chose de différent pour aller jusqu’au bout du sur-mesure . 
Le plaisir de chercher, de sourcer ce qu’on pouvait faire nous-mêmes, c’est ce qui est intéressant et qui a particulièrement plu à l’équipe.

Qu’est-ce que ton concept « KITCHEN HAIR CARE » ?

C’est une cuisine du soin capillaire où on a la possibilité de traîter les cheveux avec une routine naturelle avec des shampoings et des soins sur-mesure, que l’on crée à la minute pour chaque cliente en fonction de ses besoins.

Tu as une autre passion : la décoration ?

Oui, je fais moi-même la déco du salon que je change tous les 3 ans .
On essaye d’être un peu en amont des tendances pour que ça puisse vraiment durer 3 ans. J’essaye de créer un effet de surprise, on ne prévient jamais nos clients ! 
On ferme 2 semaines pendant lesquelles on met tout en place .
On est passés d’une déco scandinave très claire et aux couleurs acidulées à un salon noir et blanc rehaussé et avec plus de plantes pour un côté plus végétal, plus Ecoresponsable

Être éco responsable, est ce que c’est important pour toi ? De quelle façon agis-tu en ce sens ?

On ne se revendique pas écolo, on fait des mèches, de la décoloration mais on est plus respectueux de l’environnement. L’idée est de faire plus attention sans pour autant tomber dans l’extrême
Par exemple : on utilise du café en grains et pas de capsule, du thé en vrac, des pailles en carton pour éviter le maximum de déchets. Tout l’éclairage est en LED, il y a des régulateurs sur les arrivées d’eau, nos peignoirs sont recyclés et recyclables dans un objectif constant de consommer moins. 

Est-ce que tu constates une prise de conscience de ta clientèle ? 

On a des clientes qui ne s’y intéressent pas du tout et pour qui c’est une vraie découverte, d’autres qui ont encore du mal a franchir le cap et d’autres encore qui viennent vraiment pour cet aspect-là.
Beaucoup de clientes sont assez impressionnées qu’on fasse attention de cette façon-là, parce qu’on a quand même un lieu agréable qui va avoir un style assez sympa.
Le but c’est de leur apporter une vision différente d’où l’intérêt de faire du sur-mesure 

Comment as tu géré le confinement ?  As-tu gardé un lien avec tes clientes ? 

Par rapport à l’activité ça à été compliqué …
On a gardé un lien avec toute l’équipe et on a énormément discuté entre nous de ce qui pouvait changer, être amélioré et de ce qu’on pouvait mettre en place avec les clientes et les consommatrices en général . 
On a pris le temps de se poser les bonnes questions, c’est ça qui a été intéressant, de gérer les problématiques dont on ne se rendait pas forcement compte.
On a pu échangé avec nos clientes et on s’est rendu compte que beaucoup voulaient passer sur des choses plus naturelles plus Eco responsable ou alors faire avec ce qu’elles avaient à la maison . 
On a pu distiller des conseils et astuces et les retours ont été très positifs !

Quel est ton rapport avec le digital ?

C’est vital pour nous ! c’est grâce à ça que j’ai pu ouvrir mon salon et que l’on continu d’exister. 
On n’a que 28 % de clientèle de quartier et les gens nous connaissent grâce aux réseaux sociaux et au bouche-à-oreille. 

Les projets ?

L’ouverture d’un autre salon était un projet qui me tenait beaucoup à cœur mais qui est pour le moment totalement mis en suspens compte tenu de la situation actuelle. Pour l’instant, le but est de garder l’équipe et que tout le monde soit bien.

On aimerait pouvoir remettre en place les master class et multiplier ces points de contact avec les gens. 
Le but des Master class est d’apprendre aux gens à se coiffer. On avait déjà fait des Master Class  où les gens venaient avec leurs propres produits de coiffage et on faisait  une opération « recyclage » en récupérant ceux-ci pour les recycler et les échanger avec nos produits remisés .

Pour finir , donnes nous tes 3 conseils au quotidien : 

– Penser à brosser ses cheveux 1 à 2 fois par jour, ce qui permet d’évacuer les petits cheveux qui tombent quotidiennement, enlever les nœuds car c’est ce qui fait qui abime le cheveu dans le temps.

 – Lorsqu’on attache ses cheveux, on évite les élastiques trop serrés qui ont tendance à les casser, on optera plutôt pour des élastiques en tissu, comme le chouchou qui est très à la mode.

 – Opter pour des routines adaptées à ses cheveux. Penser à la personnalisation, à ses propres besoins et ne pas hésiter à se faire conseiller tout simplement !

Merci à Gianni Coppa, Coiffeur fondateur du salon R FACTORY, 3 rue des Favorites, Paris 15è.

https://www.rfactory-paris.com/le-salon-paris-15eme/

https://www.instagram.com/rfactoryparis/?hl=fr